Se connecter

07 82 37 68 22 Login
samedi 22 juillet 2017

LES COSTUMES

Notre groupe porte des costumes issus de son terroir : le pays Paludier.

Le costume paludier a toujours suscité un grand intérêt auprès du public. En effet, il figure parmi les plus beaux et les plus riches de Bretagne. Le Pays Paludier a été fragmenté par les ethnologues du 19ème siècle en trois zones de mode vestimentaire : le Bourg de Batz et ses villages, le village de Saillé et enfin une zone à fleur de coteau comprenant les villages de Queniquen, Clis, Trescalan, Fourbihan, Trévaly et Lenclis. C’est cette dernière mode que nous souhaitons reproduire et porter : la « mode paludière du coteau », apparue vers 1840, se caractérisant par des costumes aux coloris vifs et à dominante rouge et jaune or.

Actuellement, les hommes portent le costume paludier. Il est composé d'un bragoù, de chaussettes de laine et de chaussures blanches, une chemise blanche et une cheminsette (gilet) écrue. Les femmes portent un costume de travail du terroir de la presqu'île guérandaise.

 

 

Quelques précisions historiques…

La mode paludière connaît ses balbutiements vers 1800, où tout le pays paludier porte la même mode sans distinction. C’est à compter de 1840 environ que les modes commencent à se fragmenter. La mode paludière du coteau voit alors apparaître des costumes aux coloris vifs à dominante rouge et jaune or. Le costume des hommes (le même qu’à Saillé)  existe déjà dans sa coupe et sa forme définitive alors que le costume des femmes continue à évoluer.

La période qui s’étend de 1880  jusqu’à 1900 environ apparaît comme l’âge d’or du costume du coteau. Il emprunte au costume métayer voisin sa coupe élégante et au costume de Saillé les ornementations de soie brochée et les passementeries brodées d’or. La mode apporte également les châles de velours frappé. Le costume est alors décrit comme très élégant et raffiné. Enfin vers 1900-1910 arrive une mode citadine d’inspiration nantaise. Le costume s’allège et le tablier avec devantier disparaît. La coupe est très différente. Malgré tout, comme un sentiment d’appartenance au pays, les femmes conservent la coiffe paludière.

Découvrez le travail de la COMMISSION COSTUMES...

CONTACT

STROLLAD AN TOUR-ILIZ
13 rue de la Fontaine
44420 LA TURBALLE
07 82 37 68 22
Email : contact@strollad.fr

Map
Like / G+
Scroll to top